Le /tmp/lab au Mac Val

dimanche 20 janvier 2013 [09:37:16]

Le /tmp/lab au Mac Val

L'Ensemble philharmonique

du /tmp/lab sera au MacVal pour jouer au milieu, et avec les P.O.F de Mr Fabrice hyber(t).

À 15h et 17H30 : Philharmonique du /tmp/lab
Le /tmp/lab est un « hacker space » situé à Vitry-sur-Seine. Il réunit et accueille toute personne souhaitant développer des projets au croisement de la technologie, de la culture et des arts. Ce laboratoire d’idées et de projets réunit des personnes d’horizons différents pour la réalisation de projets collectifs.
S’inspirant de la tradition FLOSS (Free Libre Open Source Software), l’ensemble Philharmonique du /tmp/lab créé des performances visuelles et sonores à la croisée des chemins entre écriture de code en live (live-coding), musique électronique et improvisions graphiques. À partir de l’exposition de Fabrice Hyber, l’ensemble Philarmonique jouera avec les notions d’appropriation et de production. Dans l’exposition, l’environnement sera capté et un réseau de liens invisibles sera tissé avec et au travers des œuvres.

Remarque préliminaire :


Les quelques notes qui suivent sont tout à fait personnelles et n'impliquent que mon point de vue. Elles ne prétendent pas être partagées par les autres membres du groupe.

Configuration de l'ensemble et notre approche de l'espace :


Nous nous étions placés de manière assez éloignée les uns des autres, deux à deux, par trois ou seul. Nous n'étions donc pas du tout en configuration classique de concert ou de performance de live coding. Ce choix était relatif à la disposition des prototypes d'objets en fonctionnement de Fabrice Hybert. Ils occupaient tout l'espace de la salle. Nous possédions deux micros sans fils qui nous permettaient d'aller nous promener à la recherche de captures sonores intéressantes de ces divers P.O.F. le but étant de les transmettre, partager, remixer, transformer en live.
J'ajouterai que ces occasions de concerts performatifs et improvisés sont les moments où on peut vraiment se retrouver et jouer ensemble. De plus, nous ne sommes pas tous des « musiciens » de formation.
Chacun d'entre nous étions libre d'improviser en code de la manière dont il le souhaitait et ceci, en fonction de ce qu'il pouvait percevoir de l'environnement sonore et/ou visuel.

Durant cette session de semi-live coding(*), des « moments sonores » plus structurés m'ont semblé se dégager d'un ensemble parfois presque « silencieux » ; avec intensité, surgir et se placer dans la session un peu comme des « objets sonores en fonctionnement » (en fonctionnement ou pas). Éparpillés, déroutant parfois, dérisoires, au milieu d'autres... ces évènements sonores m'ont semblé refléter la configuration de l'exposition ainsi que notre manière d'occuper cet espace.

Ce type de démarche m'intéresse par rapport à mon questionnement sur la notion de « performance » où la performance me semble être un agir dans les choses du réel et avec les choses du réel et contextualisé (la question du public).
Pour terminer, je dirais que parfois quelques interventions du public m'ont amusé. Confondant nos ordinateurs, nos enceintes, nos installations techniques avec les P.O.F. certaines personnes sont venues s'assoir à nos tables et ont été tentées peut-être par la manipulation de ces « objets de code en fonctionnement » affichés sur l'écran devant eux.

(*) Je dis semi-live coding, car le code du streaming audio a été mis au point un peu avant.

Avec :


Ursula Gastfall
Sylvain LeBeux
Tad
Benjamin Cadon
Gérard Paresys
et moi-même...

Quelques images



img
img

img

Extraits







mots clés: code TmpLab Mac Val Performance Pure Data Recyclage Réseau Sound

pascale gustin, 1998-2012. L'ensemble des contenus de ce site est mis à disposition selon les termes de la Licence Art Libre 1.3 (LAL 1.3)
Propulsé par LoGz http://www.logz.org | Copyleft Licence Art Libre | Crédits | site map |  Vrs? | Vxl?